articles à la une

Deux nouvelles annulations mais l’espoir perdure pour un été taurin et festif

Le 30 juin 2020

Les mesures sanitaires toujours en vigueur ont eu raison de la journée Port en fête du 11 juillet et du premier taureau-piscine de l’été prévu le 4 juillet qui sont définitivement annulés. Cependant, des espoirs perdurent pour la Feria et la fête votive, fin août.

Parce que les événements festifs de l’été sont essentiels pour nombre d’acteurs économiques locaux en difficulté face à la crise sanitaire actuelle (cafetiers, manadiers, groupes musicaux, etc.), le maire de Saint-Gilles, Eddy VALADIER et son adjoint aux festivités, Benjamin GUIDI, accompagnés par les services de la ville, ne cessent de travailler à l’élaboration de protocoles et mesures sanitaires qui seraient appliquées en cas de maintien des événements après le 11 juillet (date annoncée pour a priori, un nouvel assouplissement des mesures).

En l’état actuel des choses, et face à l’impossibilité de faire appliquer les mesures de distanciation sociale, deux manifestations doivent encore être annulées. Sont concernés :

  • Le taureau-piscine du 4 juillet, qui devait être le premier d’une série de cinq spectacles (les dates du 18, du 25 et du 29 juillet, ainsi que celle du 30 août sont pour l’instant, maintenues),
    JPEG - 468.1 ko
  • Port en fête du 11 juillet, une journée purement estivale dédiée au terroir, animée par un tournoi de joutes languedociennes et des groupes musicaux, dans le cadre idéal du port de plaisance
    JPEG - 351.8 ko

« Nous avons besoin d’un été avec des taureaux et des chevaux, pour garder la pêche ! »

Toutefois, avec une feria et une fête votive traditionnellement organisées fin août, les espoirs, même fragiles, restent de mise. « Nous avons besoin d’un été avec des taureaux et des chevaux, pour garder la pêche ! Nous ne baissons pas les bras, même si nous devons prévoir un format allégé de nos fêtes », conclut Benjamin GUIDI. C’est ainsi que la fête nationale (traditionnellement organisée le 13 juillet au soir avec feu d’artifice) pourrait être maintenue, sous couvert d’autorisation de l’autorité préfectorale.

En effet, les manifestations de cette envergure sont désormais soumises à approbation de la Préfecture. La ville de Saint-Gilles espère que ses propositions d’organisation seront validées. Du côté de la communication en tout cas, tout est prêt ! Notamment grâce un logo spécialement créé pour appeler à la responsabilité de tous sur le slogan « Festifs et attentifs, les Saint-Gillois s’engagent ».