Covid-19

Réouverture des cimetières dès le 4 mai, par alternance et sous conditions


Fermés depuis le début du confinement, les deux cimetières de Saint-Gilles accueilleront de nouveau du public à partir du lundi 4 mai 2020, sous conditions et dans le plus strict respect des gestes barrières. Il n’est pas question de flâner dans les allées, mais bien de permettre à ceux qui le souhaitent, de pouvoir se recueillir sur la tombe de leur(s) défunt(s) en cette période difficile de confinement. Eddy VALADIER, maire de Saint-Gilles, avait déjà demandé aux services techniques municipaux de procéder à l’arrosage hebdomadaire des plantes d’ornement.

Avec la mise en place du confinement, les cimetières du pays ont fermé leurs portes, sauf pour les inhumations. La ville de Saint-Gilles n’a pas fait exception et fermé ses deux cimetières depuis le 27 mars. Eddy VALADIER, maire de Saint-Gilles, avait déjà mis en place un arrosage hebdomadaire des plantes d’ornement depuis le lundi 16 avril, pour limiter leur dépérissement.

Le premier magistrat de la ville annonce aujourd’hui la réouverture anticipée des deux cimetières dès le lundi 4 mai, par alternance et sous conditions. En effet, pas question de flâner dans les allées mais bien de se recueillir, sans se mettre en danger.

Des ouvertures alternées et un registre à l’entrée

La réouverture se fera, aux horaires habituels en semaine, soit entre 7h et 18h30, en alternance entre les deux cimetières :

  • Lundi : cimetière Saint-Pierre (« cimetière vieux »)
  • Mardi : cimetière des Arnavès (« cimetière nouveau »)
  • Mercredi : cimetière Saint-Pierre (« cimetière vieux »)
  • Jeudi : cimetière des Arnavès (« cimetière nouveau »)
  • Vendredi matin : cimetière Saint-Pierre (« cimetière vieux »)
  • Vendredi après-midi : cimetière des Arnavès (« cimetière nouveau »)

Les deux cimetières seront fermés le samedi et dimanche.

Sur place, les arrosoirs et les robinets seront régulièrement désinfectés. Un accès aux sanitaires, équipés de savon, sera évidemment favorisé. L’entrée se fera par une porte unique, où le gardien du cimetière inscrira le nom et l’heure d’arrivée du visiteur sur un registre dédié.

Cette organisation pourra être perturbée en cas d’enterrement car la priorité de la ville de Saint-Gilles reste de protéger sa population : les visiteurs sont incités à respecter les distances de sécurité (au minimum 1 mètre entre les personnes) et bien sûr, d’éviter les rassemblements et d’appliquer les gestes-barrières.

La ville rappelle qu’il n’est pas question d’aller se promener : le public est seulement autorisé à se rendre au cimetière pour se recueillir ou entretenir une tombe. Une attestation de déplacement dérogatoire sera nécessaire, il faut cocher la case 5, soit « Déplacement bref autour de mon domicile ». La gendarmerie nationale et la police municipale ont été informées.