Ville de SAINT‑GILLES
     
La Ville

Nouveaux arrivants


Vous résidez à Saint-Gilles depuis peu ? nous vous souhaitons la bienvenue dans la commune qui est désormais la vôtre.

Ville de plus de 14 000 habitants, idéalement située entre mer et montagne, Saint-Gilles possède un patrimoine architectural, historique et culturel particulièrement riche, à découvrir d’urgence si vous n’en avez pas encore eu le temps.

Saint-Gilles, ville au carrefour des civilisations, a toujours été une terre d’accueil, et nous espérons que vous avez pu le vérifier à l’occasion de votre installation.

L’ensemble des services municipaux est à votre disposition pour vous apporter toutes informations utiles, répondre à vos questions pratiques et vous fournir tous documents utiles à votre aménagement.

Vos élus sont à votre écoute, chacun dans son domaine de compétence, dans le cadre de permanences ou sur rendez-vous : les élus.


Les nouveaux Saint-Gillois ont rencontré leurs élus le 31 janvier

La Municipalité a accueilli un cinquantaine de nouveaux foyers Saint-Gillois (installés pendant l’année écoulée), autour de Lauris Paul, conseillère municipale en charge de l’accueil des nouveaux arrivants. Qu’ils soient parents d’un bébé de 25 jours ou retraités, tous ont eu le loisir d’échanger longuement avec leurs nouveaux élus et représentants du monde associatif, autour d’un apéritif leur permettant également de découvrir et déguster quelques spécialités de nos terroirs, visiblement appréciées. Un dossier pratique et quelques cadeaux de bienvenue (un santon représentant saint Gilles, réalisé par Eliane Vaquette et un ouvrage de photos anciennes sur la commune) ont fini de réjouir nos néo Saint-Gillois.

JPEG - 432.7 ko
Lauris PAUL a reçu les nouveaux arrivants, qui ont profité d’échanges conviviaux.
JPEG - 113.7 ko
JPEG - 1.4 Mo

 
PERMANENCE

Madame Lauris PAUL, conseillère municipale déléguée à l’accueil des nouveaux arrivants, tiendra une permanence en mairie le premier jeudi de chaque mois, de 16h30 à 17h30 (sans rendez-vous), à compter du 5 février 2015.